De plus en plus, le CNRFP acquiert des projets de recherche aux spécificités diverses. Dans le souci de désengorger les infrastructures centrales, des sites annexes ont été crées autour des stations de recherche. Ainsi, le Centre dispose d'une station expérimentale entomologique à Pissy dans le district sanitaire de Saponé, à quelques kilomètres de la station de recherche de Balonghin. Bâtie sur un terrain de 500², elle est destinée à l'essai de l'efficacité des insecticides ou des moustiquaires imprégnées. Elle comprend 6 cases expérimentales et un local de 9m² pour le gestionnaire. Les études entomologiques étant de plus en plus nombreuses au CNRFP, une autre station expérimentale entomologie a été crée au sein du Centre Hospitalier Régional de Banfora, non loin de l'Unité de Recherche Clinique. Ce site expérimental coordonne les activités de recherche entomologique dans la région des Cascades. Des cases expérimentales sont également implantées dans le village de Tingrela pour appuyer la recherche entomologique. Ces différents sites entomologiques expérimentaux relèvent du laboratoire d'entomologie basé à Ouagadougou.

 L'unité de Recherche Clinique de Banfora (URC-B) est implantée au sein du Centre Hospitalier Régional (CHR) de Banfora (Province de la Comoé, Région des Cascades).

Elle a été créée pour renforcer le dispositif infrastructurel du CNRFP dont les activités de recherche sont de plus en plus croissantes. Cette seconde station de recherche contribue également à désengorger celle de Balonghin qui était le point de convergence de toutes les études cliniques de l’institution. Enfin, l'unité de Recherche Clinique de Banfora est un instrument qui permet d'anticiper les possibilités de modification du facies épidémiologique du paludisme au Burkina Faso en raison du phénomène de changement climatique.

En effet, dans la Région des Cascades, la transmission du paludisme est saisonnière avec un pic entre mai et novembre et une période de basse transmission entre décembre et avril. Dans un tel contexte, l'URC-B joue le rôle de point focal des activités de l'observatoire démographique mis en place par le CNRFP dans la zone de Banfora. Ce DSS couvre une population de plus de 280000 habitants répartis dans 9 villages. Construite sur une superficie de 414m², l'URC-B a été aménagée selon les normes internatio - nales.

Elle est composée de  salles d'examen cliniques, de stockage/ préparation/administration de produits à l'investigation, d'observation post- vaccinale, d’une salle froide équipée pour la conservation des produits biologiques à très basse température (-150 à +10°), et des laboratoires (biochimie/hématologie et parasitologie). A coté de ces salles, un espace destiné au traitement des échantillons biologiques et à la culture cellulaire a été crée. Enfin, deux salles ont été aménagées pour la gestion des données et l'archivage. Une équipe de chercheurs, d'agents de santé et de saisie de données veillent au bon fonctionnement de l'Unité.

Le laboratoire central du CNRFP est situé a Ouagadougou au niveau du siège. C'est une plateforme qui a mesure de mener des investigations dans des domaines variés. Les champs d'intervention de cette plateforme sont les suivants : l'immunologie-Parasitologie, la Biochimie-Hématologie, la Biologie Moléculaire, l'entomologie médicale, l'épidémiologie-Statistique, le Développement-Intervention-Evaluation, la sociologie, la démographie, la géographie de la santé et la gestion des données. Les laboratoires stations du CNRFP sont des répliquent exactes du laboratoire central. D'importants efforts ont été consentis par le Centre pour doter les stations de recherche d'équipements aussi performants que ceux du laboratoire Central.

Le Centre d’essai clinique de Balonghin est l’une des unités de recherche clinique du Centre National de Recherche et de Formation sur le Paludisme (CNRFP) située dans le district sanitaire de Saponé à 50 Km au sud de Ouagadougou dans un climat Soudano-Sahélien.

L’équipe du CNRFP  a obtenu dans le passé d’un appui spécifique dans l’option de développer ses capacités pour la conduite d’essais cliniques de candidats vaccins et de médicaments contre le paludisme. Cela lui a permis de construire et équiper une unité de vaccinologie dédiée aux essais de candidats vaccins contre le paludisme.

Le CNRFP a mis en place un Système de Surveillance Démographique couvrant le district de Saponé (100.000 habitants répartis dans 80 villages aux alentours de Balonghin.) A travers ce système, les données des éléments vitaux et les paramètres malariologiques de base sont collectés en vue d’établir un répertoire de données de base fiables nécessaires pour les potentiels essais cliniques de vaccin et de médicaments contre le paludisme. La transmission du paludisme est particulièrement saisonnière et intense durant la saison de pluie de Juin à Octobre. Le taux d’inoculation entomologique est au dessus de 40 piqures infectantes /personne/nuit durant la saison intense et descend à 0 durant la saison de faible transmission (saison sèche). Les principaux vecteurs du paludisme sont Anophele gambiae, Anopheles arabiensis et Anopheles funestus.

L’unité de vaccinologie comprend des subdivisions pour le dépistage des participants, l’examen médical, la randomisation en aveugle et l’allocation du traitement. Des chambres existent pour la mise en observation et la réanimation si nécessaire des patients dans la période de suivi post vaccinal immédiat. Une hotte à flux laminaire existe pour la reconstitution des vaccins. Une partie de l’unité est dédiée à la saisie des données. Il existe une communication téléphonique permanente entre le centre d’essai clinique de Balonghin et Ouagadougou. La connexion internet y est permanente. L’équipe dispose sur le site d’une ambulance adéquatement équipée, et de véhicules de transport 4X4 pour les activités de terrain.

L’unité dispose aussi d’une unité de support en santé subdivisée en salle de consultation, en chambres d’hospitalisation et en salle de prélèvement et de confection de goutte épaisse. L’équipe du CNRFP possède une expérience de plus de 10 ans de travail dans la communauté et a su tisser avec elle une relation de confiance.

En résumé, l’équipe dispose du capital humain et matériel nécessaires pour la conduite d’une étude sur le paludisme et des pathologies associées.

image ADfinalLe Centre National de Recherche et de Formation sur le Paludisme (CNRFP) est l’un des principaux centres de recherche du Ministère de la santé au Burkina Faso. Créé depuis 1993 dans le cadre du « projet de médecine communautaire » avec l’appui de la coopération italienne, le CNRFP a acquis depuis 1996 le statut de structure rattachée du Ministère de la Santé, et il constitue à présent l’un des piliers pour l’institut National de Santé Publique (INSP) au Burkina Faso.

Lire la suite

 

Transmission of molecularly undetectable circulating parasite clones leads to high infection complexity in mosquitoes post feeding.

Auteurs: 

Grignard L, Gonçalves BP, Early AM, Daniels RF, Tiono AB, Guelbéogo WM, Ouédraogo A, van Veen EM, Lanke K, Diarra A, Nebie ISirima SB, Targett GA, Volkman SK, Neafsey DE, Wirth DF, Bousema T, Drakeley C.

Int J Parasitol. 2018 May 5. pii: S0020-7519(18)30095-X. doi: 10.1016/j.ijpara.2018.02.005

Variation in natural exposure to anopheles mosquitoes and its effects on malaria transmission.

Auteurs: 

Guelbéogo WM, Gonçalves BP, Grignard L, Bradley J, Serme SS, Hellewell J, Lanke K, Zongo S, Sepúlveda N, Soulama I, Wangrawa DW, Yakob L, Sagnon N, Bousema T, Drakeley C.

Elife. 2018 Jan 23;7. pii: e32625. doi: 10.7554/eLife.32625.

Safety of single low-dose primaquine in glucose-6-phosphate dehydrogenase deficient falciparum-infected African males: Two open-label, randomized, safety trials.

Auteurs: 

Bastiaens GJH, Tiono AB, Okebe J, Pett HE, Coulibaly SA, Gonçalves BP, Affara M, Ouédraogo A, Bougouma EC, Sanou GS, Nébié I, Bradley J, Lanke KHW, Niemi M, Sirima SB, d'Alessandro U, Bousema T, Drakeley C.

PLoS One. 2018 Jan 11;13(1):e0190272. doi: 10.1371/journal.pone.0190272. eCollection 2018.

 

Safety and immunogenicity of a recombinant Plasmodium falciparum AMA1-DiCo malaria vaccine adjuvanted with GLA-SE or Alhydrogel® in European and African adults: A phase 1a/1b, randomized, double-blind multi-centre trial. 

Auteurs: 

Sirima SB, Durier C, Kara L, Houard S, Gansane A, Loulergue P, Bahuaud M, Benhamouda N, Nebié I, Faber B, Remarque E, Launay O; AMA1-DiCo Study Group.

Vaccine. 2017 Oct 27;35(45):6218-6227. doi: 10.1016/j.vaccine.2017.09.027. Epub 2017 Sep 22.

 

Visiteurs
2
Articles
72
Compteur d'affichages des articles
3689