Le Centre National de Recherche et de Formation sur le Paludisme est un service du Ministère de la Santé. Son siège se trouve a Ouagadougou non loin de du Centre Hospitalier Universitaire Yalagdo Ouedraogo (CHU-YO). Spécialisé dans la recherche scientifique et la formation sur le paludisme, le CNRFP est animé par des experts de haut niveau. Chaque jour, médecin généralistes, épidémiologistes, pédiatres, biologistes, pharmaciens, entomologistes et spécialistes en sciences sociales conjuguent leurs efforts pour développer des outil de contrôle et d'orientation de la lutte contre le paludisme. ils sont soutenus dans leurs activités par un personnel administratif qualifié. Le CNRFP dispose d'un laboratoire central et de deux stations de recherche. son plateau technique rempli les critères qualité requis au niveau national et international. Le CNRFP entretien des partenariats multiformes qui lui permettent des mobiliser les ressources humaines, techniques et financières nécessaires pour mener à bien ses missions de recherches et de formation sur le paludisme. A partir des années 2000, le CNRFP, grâce à ses chercheurs nationaux, acquiert de plus en plus de projets de recherche de grande envergure qui ont assuré son rayonnement scientifique jusqu’à nos jours.

 

 

 

image ADfinalLe Centre National de Recherche et de Formation sur le Paludisme (CNRFP) est l’un des principaux centres de recherche du Ministère de la santé au Burkina Faso. Créé depuis 1993 dans le cadre du « projet de médecine communautaire » avec l’appui de la coopération italienne, le CNRFP a acquis depuis 1996 le statut de structure rattachée du Ministère de la Santé, et il constitue à présent l’un des piliers pour l’institut National de Santé Publique (INSP) au Burkina Faso.

Lire la suite

 

Transmission of molecularly undetectable circulating parasite clones leads to high infection complexity in mosquitoes post feeding.

Auteurs: 

Grignard L, Gonçalves BP, Early AM, Daniels RF, Tiono AB, Guelbéogo WM, Ouédraogo A, van Veen EM, Lanke K, Diarra A, Nebie ISirima SB, Targett GA, Volkman SK, Neafsey DE, Wirth DF, Bousema T, Drakeley C.

Int J Parasitol. 2018 May 5. pii: S0020-7519(18)30095-X. doi: 10.1016/j.ijpara.2018.02.005

Variation in natural exposure to anopheles mosquitoes and its effects on malaria transmission.

Auteurs: 

Guelbéogo WM, Gonçalves BP, Grignard L, Bradley J, Serme SS, Hellewell J, Lanke K, Zongo S, Sepúlveda N, Soulama I, Wangrawa DW, Yakob L, Sagnon N, Bousema T, Drakeley C.

Elife. 2018 Jan 23;7. pii: e32625. doi: 10.7554/eLife.32625.

Safety of single low-dose primaquine in glucose-6-phosphate dehydrogenase deficient falciparum-infected African males: Two open-label, randomized, safety trials.

Auteurs: 

Bastiaens GJH, Tiono AB, Okebe J, Pett HE, Coulibaly SA, Gonçalves BP, Affara M, Ouédraogo A, Bougouma EC, Sanou GS, Nébié I, Bradley J, Lanke KHW, Niemi M, Sirima SB, d'Alessandro U, Bousema T, Drakeley C.

PLoS One. 2018 Jan 11;13(1):e0190272. doi: 10.1371/journal.pone.0190272. eCollection 2018.

 

Safety and immunogenicity of a recombinant Plasmodium falciparum AMA1-DiCo malaria vaccine adjuvanted with GLA-SE or Alhydrogel® in European and African adults: A phase 1a/1b, randomized, double-blind multi-centre trial. 

Auteurs: 

Sirima SB, Durier C, Kara L, Houard S, Gansane A, Loulergue P, Bahuaud M, Benhamouda N, Nebié I, Faber B, Remarque E, Launay O; AMA1-DiCo Study Group.

Vaccine. 2017 Oct 27;35(45):6218-6227. doi: 10.1016/j.vaccine.2017.09.027. Epub 2017 Sep 22.

 

Visiteurs
2
Articles
72
Compteur d'affichages des articles
3678